Hôtel de la Mutualité

Rating: No votes.

Le Palais de la Mutualité est construit entre 1910 et 1913 par l'architecte François Clermont. Il est le siège des sociétés lyonnaises de secours mutuel et de retraite qui se développent au XIXème siècle. Il est inauguré une première fois le 24 mai 1914 par le Président Raymond Poincaré alors en visite à Lyon pour l'Exposition internationale. Une seconde inauguration a lieu après guerre le 24 avril 1921 en présence de Jean-Georges Lerédu, ministre de l'Hygiène, de l'Assistance et de la prévoyance sociales.

Pendant la Grande Guerre, ce palais de la mutualité accueille plusieurs oeuvres de guerre. Le Bureau de recherches des réfugiés belges et français à Lyon, présidé par Maurice Picard, professeur à la Faculté de droit est d'abord installé à l'Hôtel de la Mutualité en septembre 1914 avant d'être déplacé dans l'Hôtel de ville. Ce service qui emploie une centaine de personnes effectue une double enquête. Il a pour mission tout d'abord de demander aux instituteurs, par l'intermédiaire du Bulletin de l'enseignement primaire, des informations sur les réfugiés et les évacués de la commune. Puis ses membres se renseignent auprès des comités de secours afin d'obtenir la liste des personnes dont ils s'occupent. Le Bureau obtient en outre certains renseignements et certaines listes par le Bureau féministe international et par le directeur du service du rapatriement à Genève.

Le midi, le sud et le sud-ouest du territoire français relèvent également de la compétence du Bureau de recherches de Lyon.

Bibliographie

  • Olivier Céline, Lyon, plaque tournante des réfugiés de la Première Guerre mondiale, mémoire de maîtrise d’histoire contemporaine sous la direction d’Olivier Faron (Université de Lyon, 2002).
  • Ehrard Auguste, Ville de Lyon, Les œuvres de l’Hôtel de Ville pendant la Guerre (Lyon: A. Rey, 1918).
  • Herriot Edouard, Jadis, d'une guerre à l'autre 1914-1936 (Flammarion, 1952).