Votre Objectif

Durant votre formation universitaire (L3 et Master), vous aurez l’opportunité d’entrer dans l’Atelier de l’historien. Plus que de l’apprendre, vous fabriquerez vous-même l’histoire en vous initiant à ses outils et méthodes. Votre premier travail sera d’examiner les sources primaires (documents d’archives) – d’une lettre extraite d’une correspondance privée à un article de journal en passant par un compte rendu d’audience au tribunal, un discours politique ou un rapport du conseil d’administration d’une société. Vous analyserez ces documents avec votre propre oeil critique, les replacerez dans un contexte historique large en utilisant des sources secondaires (bibliographie). Votre tâche sera ensuite d’écrire une ou plusieurs « productions » tirées de votre document d’archives et de la bibliographie que vous aurez constituée. Lors d’une dernière étape, après consultation de votre enseignant référent, vous publierez votre « production » sur l'Atelier numérique de l’histoire, le rendant ainsi accessible au public. Ensemble, ces productions formeront une grande base de données utile pour une histoire politique, économique, sociale, culturelle...

Qu’est ce qu'une production ?

Une production est le résultat du travail de l'historien à partir d’une source. Réaliser une production implique le choix d’un document et la construction d’un récit ou d’une analyse par l’historienne ou l’historien. L'Atelier numérique de l'histoire est constituée de productions organisées dans une base de données. Une production est fondée sur la critique interne et externe des sources, elle procède à la mise en perspective de la source par la prise en compte de la bibliographie et de l’historiographie. Dans l'Atelier numérique de l’histoire, toute production renvoie à une date, à une localisation, à la définition de tags; elle est obligatoirement accompagnée d’une bibliographie. Les étudiants qui y contribuent travaillent sous la direction d’enseignants-chercheurs et se familiarisent ainsi avec les normes scientifiques de publication appliquées au domaine numérique.

Quelle est la différence entre un commentaire de document et l’écriture d’une "production" ?

Matériellement, la notice d’une production peut être plus courte qu’un commentaire de document et fait entre 4 et 8000 signes. Le coeur de la production doit être le document d’archives (ou plusieurs documents du même type). Votre objectif sera d’expliquer sa signification à la lumière de l’histoire générale. Une dernière différence de taille est que votre enseignant référent ne sera pas votre seul lecteur. Vous contribuerez fortement à la compréhension générale de l’histoire en téléchargeant vos épisodes écrits dans l'Atelier numérique de l’histoire.