Qu'est ce que L'Atelier numérique de l'histoire ?

L'atelier numérique de l'histoire est un ensemble d'outils collaboratifs pour la recherche et l'enseignement de l'histoire. Il est directement inspiré par le site History Engine de l’Université de Richmond en Virginie (voir http://historyengine.richmond.edu/). L’objectif de cette entreprise est de donner aux étudiants l’opportunité d’apprendre l’histoire en pratiquant le métier d’historienne et d'historien (recherche, écriture et publication). Si l’objectif pédagogique de l'Atelier est le même que celui de son prédécesseur d’outre-Atlantique, les terrains d’analyse ne sont pas identiques. Alors que l’History Engine se focalise sur l’histoire des Etats-Unis aux XIXe et XXe siècle, l'Atelier se concentre sur l’espace français métropolitain dans la longue durée.

Le résultat est une collection de productions, accessibles en ligne. Le projet de l'Atelier numérique de l’histoire est d'utiliser les outils numériques pour l’enseignement et la recherche de l’histoire, tant pour les étudiants que pour les enseignants-chercheurs et de montrer aux lecteurs non universitaires comment le numérique transforme les manières de faire de l'histoire. Cet outil permet d’aborder l’histoire de manière plus créative et plus collaborative tout en conservant toutes les exigences auxquelles l'historienne ou l'historien doit répondre.

L'atelier numérique de l'histoire doit donner aux étudiants une expérience plus concrète de « faire de l’histoire ». Travailler avec l'atelier numérique de l'histoire oblige à pratiquer le métier : analyser des sources de première main, les replacer dans leur contexte en utilisant des sources secondaires, enfin présenter une interprétation convaincante. Les étudiants qui s’engagent dans ce projet savent que leurs pairs utiliseront et critiqueront leur travail.

Enfin l'atelier numérique de l'histoire permet aux enseignants chercheurs de tirer avantage des techniques du numérique dans leur enseignement tout en conservant les règles du métier. La base de données cumulative est d’un accès facile et la fonction Recherche permet de l’explorer soit par périodes, soit par tags soit par localisations. Son contenu est alimenté par des « productions » dont la qualité scientifique est attestée par les archivistes, les bibliothécaires et les enseignants-chercheurs impliqués dans le projet. Seuls les étudiants inscrits dans les cours des divers établissements impliqués peuvent déposer leurs productions dans l'Atelier numérique de l’histoire.