L'hôpital Desgenettes

Rating: No votes.

L'hôpital militaire de Lyon, dit Hôpital de la Nouvelle-Douane, avait été installé en 1832 quai de la Charité, aujourd'hui quai Gailleton sur les bords du Rhône. En 1887, il prit le nom du baron Desgenettes, médecin de l'Empire qui avait accompagné l'Expédition d'Egypte et avait été nommé médecin-chef de la Grande Armée en 1807. Puis en 1889, il devint Hôpital d'Instruction avec l'implantation de l'Ecole de Santé des Armées dans la ville. Pendant la Première Guerre mondiale, sa fonction d'hôpital militaire le désignait donc pour accueillir les soldats blessés au front. Mais devant l'afflux très important de trains sanitaires en gares de Vaise et des Brotteaux, sa capacité devint insuffisante et les hôpitaux civils furent mis à contribution. Ces derniers étant eux-mêmes rapidement saturés, une quarantaine d'hôpitaux complémentaires et auxiliaires furent créés un peu partout dans Lyon et ses environs. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'hôpital Desgenettes, vieillissant, fut déplacé dans de nouveaux locaux boulevard Pinel, dans le quartier de Grange-Blanche. Le bâtiment initial fut finalement démoli au début des années 60.

Bibliographie

  • Béghain P., Benoît B., Corneloup G., Thévenon B., Dictionnaire historique de Lyon (Lyon: Editions Stéphane Bachès, 2009).
  • Reinach J., Le service de santé pendant la guerre (Paris: Bloud et Gay, 1915).