La villa Prylli

Rating: No votes.

Très vite dès les premiers mois de la guerre, les premiers trains sanitaires arrivent à Lyon. Malgré l’importante capacité d’accueil, les hôpitaux de la ville (Hôtel-Dieu, la Croix-Rousse, Desgenettes) vont être très vite débordés devant la grande affluence des blessés. La direction du service de santé de la XIVème région demande alors l’aide de la Municipalité pour organiser des hôpitaux dits « temporaires » dans la ville mais également dans les communes aux alentours. Celle-ci mit alors à disposition des groupes scolaires et autres bâtiments municipaux. Des particuliers firent aussi des offres de locaux pour accueillir des lits. Parmi eux, de nombreux industriels qui souhaitaient ainsi rendre service à la patrie. Ainsi à Caluire, la villa Prylli offrit 52 lits dans un cadre luxueux. Cette villa fut l’hôpital n°27 bis et apporta des soins aux blessés du 15 octobre 1914 au 10 janvier 1919. Elle est mise à disposition et administrée par un particulier M. Prylli, fabricant de Tulle et avait pour médecin M. Coignet.

Bibliographie

  • Archives municipales de Caluire.
  • Olier, François, Hôpitaux militaires dans la guerre 1914-1918, 4 (Louviers: Ysec, 2014).