La Belgique à Lyon

Rating: No votes.

Comme dans beaucoup d'autres pays, différents noms de voies publiques rendent hommage aux nations alliées ou amies dans la Grande Guerre. La Belgique est à cet égard honorée à Lyon par de multiples attributions de toponymes pour saluer à la fois le martyre de son peuple et sa résistance dans la neutralité. Ainsi, dès le 14 septembre 1914, alors que l’invasion allemande débute, le Boulevard du Nord qui longe le Parc de la Tête d'Or est renommé "Boulevard des Belges". De la même façon, le 26 octobre 1914, après les combats qui se déroulèrent dans Lyon, la rue d’Anvers vient remplacer l'ancienne rue des Asperges. Egalement dans la toponymie belgophile, Adolphe Max, bourgmestre de Bruxelles avec lequel la municipalité lyonnaise avait correspondu pour l’organisation de l’Exposition Internationale de 1914, a également une rue à son nom à proximité de la place Saint Jean. Plus tard, la rue d'Ypres vient elle aussi honorer la ville détruite par les nombreux combats affrontements. Par les changements toponymiques de ces différentes rues, la ville de Lyon souhaite honorer la Nation belge, agressée par les Allemands malgré sa neutralité.

Bibliographie

  • Brun de la Valette Robert, Lyon et ses rues (Lyon: Ed. du Fleuve, 1969).
  • Maynard Louis, Histoires, légendes et anecdotes à propos des rues de Lyon : avec indication de ce qu’on peut y remarquer en les parcourant (Brignais: Ed. des Traboules, 2003).
  • Vanario Maurice, Les rues de Lyon à travers les siècles (XIVe au XXIe siècle) (Lyon: Editions Lyonnaises d'art et d'histoire, 2002 (2ème éd.)).