L'école de mutilés de Gerland

Rating: No votes.

En 1916, Louis Lumière et Edouard Herriot créent à Lyon deux établissements de reconversion professionnelle pour les mutilés de la Grande Guerre : l'école Joffre rue Rachais et l'école Foch à Tassin-la-demi-lune. Au début des années 1920, ces deux écoles fusionnent pour devenir l’école des mutilés le 19 juillet 1919 à Gerland, située au 37 rue Challemel-Lacour sur le site d’une ancienne école d’armement du ministère de la Guerre. Elle est également ouverte aux mutilés du travail d’où son nom d’« école des mutilés de guerre et du travail ». Dans cette école, les blessés apprennent divers métiers comme la vannerie ou le rempaillage de chaises.

Bibliographie