Monument aux morts pacifiste de Dardilly

Rating: No votes.

Pour ne pas oublier ceux qui sont tombés au combat, pour honorer leur mémoire et leur sacrifice, les monuments aux morts incarnent le ressenti, le traumatisme des veuves, des orphelins, des parents qui ont perdu un être cher durant la Grande Guerre. Quelques dizaines de ces monuments aux morts s’opposent directement à la guerre. L’un deux, à Dardilly, dans le département du Rhône, appelle même à la fraternité entre les peuples : à la base de la stèle est écrit « Que l'avenir console la douleur » et sur le fronton  « Contre la guerre, à ses victimes, à la fraternité des Peuples ». Lla sculpture représente une femme se détournant des horreurs de la guerre et protégeant son enfant. Ce monument inauguré en 1924 est implanté dans cimetière communal ; il est l’œuvre du statuaire Charles Yrondi et du sculpteur Félix Dumas.

Bibliographie

  • Préinventaire des munuments et richesses artistiques : Dardilly (Lyon: Conseil général du Rhône, 1986), 21.
  • David Franck, Comprendre le monument aux morts : lieu de souvenir, lieu de mémoire, lieu d'histoire (Paris: Ministère de la Défense DMPA, 2013).