L'école technique municipale de jeunes filles

Rating: No votes.

L'école technique municipale de jeunes filles est créée en 1917 par Edouard Herriot. Le but est de donner à ces jeunes femmes "une instruction pratique leur permettant d'occuper des situation honorables et lucratives dans le commerce et l'industrie". L'école est accessible aux filles issues des écoles primaires supérieures et du lycée. La formation proposée dure deux ans et s'organise autour de deux grandes sections: commerciale et industrielle. Chaque élève se spécialise ainsi dans l'un de ces deux secteurs.

Les cours dispensés sont donc variés et très techniques: langues étrangères, mathématiques, législation commerciale, physique et chimie industrielle, sténographie...En octobre 1917 l'école accueille 67 élèves dans une partie des locaux de la faculté de droit puis l'école est transférée dans l'immeuble municipale 35 rue Bossuet. Elles sont 102 en 1919. Un conseil d'administration gère l'école, composé de personnalités telles que le maire de Lyon, le recteur de l'Université, les industriels Louis Lumière et Robatel, le président de la chambre de commerce.

Cet immeuble accueille également l'hôpital temporaire 5 bis pendant la guerre. Aujourd'hui on y retrouve la bibliothèque du 6ème arrondissement.

Bibliographie

  • Edouard Herriot, Lyon pendant la guerre (Paris: Presses Uniersitaires de France, 1925).
  • Sophie Court, "Deux institutions d'enseignement technique des jeunes filles à Lyon (1877-1939)," Bulletin du Centre Pierre Léon d'histoire économique et sociale 2 (1999): 31-49.